On peut manger à sa faim sans pour autant être un champion du gaspillage. La cuisine raisonnée ne cesse de s’installer comme une philosophie de vie. Baisser la consommation d’ingrédients, limiter au maximum le gaspillage des aliments et leurs déchets, recourir de plus en plus aux produits végétaux … sont quelques actes-clés de la cuisine raisonnée.

La cuisine raisonnée cache une autre tendance alimentaire forte, celle portant sur la réduction de la consommation de viande et de produits laitiers et d’œufs, sans pour autant les supprimer. Il ne s’agit donc ni d’un régime vegan, ni d’un régime végétarien.

Aujourd’hui, une nourriture et une restauration plus respectueuses de l’environnement sont au cœur des préoccupations défenseurs d’une cuisine raisonnée. Cela commence naturellement par la consommation de produits bio directement auprès des agriculteurs locaux.