Ciseler les oignons pour préparer une recette, est le fardeau de pas mal de personnes.  Toutefois les larmes au moment de découper un oignon, ont scientifiquement été expliquées.

L’oignon contient un gaz irritant et pénible, ainsi, à la seconde où il rentre en contact avec l’œil, ce dernier devient une sorte d’acide sulfurique, qui peut faire très mal.

Pour ce faire tout le monde cherche « la » technique qui lui permettra de quand même le cuisiner sans pour autant passez un moment désagréable.

Entre manger un chewing-gum, mettre des lunettes de soleil, et porter une bavette, on ne sait plus où en donner de la tête.

Ce qu’il faut tout d’abord savoir, c’est que ces méthodes se partagent en deux catégories, les techniques efficaces et les plus douteuses.

Les plus évidentes d’entre elles, restent les techniques avec  l‘eau, afin de détourner le gaz loin des yeux. En effet, mettre un verre d’eau prés de sa planche à découper, tremper la lame du couteau ou couper carrément son oignon sous un filet d’eau du robinet permettrait de minimiser les dégâts et de ne plus avoir autant mal.

Allumer la hotte et terminer le ciselage de l’oignon par les racines est également une technique pratiquée. Mais les gens ignorent que dans cette méthode se concentrent les cellules les plus riches en souffre…

En ce qui concerne, les techniques les plus douteuses, on retrouve celles d’allumer une bougie sur son plan de travail, de mettre du vinaigre sur sa planche, ou encore de passer l’oignon au micro-ondes. Autant de pratiques pour retenir les larmes.