title
:: Mes astuces ::

Articles

title
Comment bien choisir ses fruits d’été ?
Été oblige, la consommation des fruits explose ! Première règle, il faut bien se renseigner sur les saisons pour bien profiter de la qualité de vos fruits favoris. Privilégiez les produits marocains. Bien choisir ses fruits est un sacré casse-tête. Comment alors piocher les plus savoureux ? Melon : Vérifiez qu'il est bien lourd, une astuce pour s’assurer de sa haute teneur en sucre. Respirez son parfum. Plus il est fort, plus le melon est mûr. Pastèque : Si vous choisissez une pastèque entière, il faut qu'elle soit bien lourde. Seul moyen d’être sûr qu’elle juteuse et sucrée. En tapant votre main dessus, une bonne pastèque ne doit pas sonner creux, selon la légende. Fraise : Pour s'assurer du goût, on choisit les barquettes de fraises les plus rouges, sans trop de bord blanc autours des feuilles. Cerise : Attention, les cerises les plus foncées ne seront pas les meilleures. Tout dépend de la variété. Certaines seront d'un rouge plus clair mais tout aussi bonnes. Abricot : Pour éviter que les abricots soient trop farineux, choisissez-les encore fermes. Pêche : Il est conseillé de choisir les pêches lorsqu'elles ne sont pas encore mûres pour pouvoir maîtriser leur maturité à l'air libre.    
Voir plus >
title
Bien cuire sa viande au barbecue : Mode d’emploi
L’été est là, on ressort la grille pour cuire sa viande à l’air libre. Un sacré plaisir estival ! Tous les spécialistes vous le diront, la cuisson au barbecue, c’est tout un art. Pour commencer, le choix du charbon est vital. Privilégiez le charbon de bois épuré parce qu’il contient moins de produits toxiques. Une chose est sûre : La qualité de la viande est d’une importance cruciale. Vous le savez certainement, une viande mal cuite est dangereuse pour votre santé. Les spécialistes recommandent les viandes maigres. Les viandes trop grasses présentent un risque, la graisse peut couler sur les braises et provoquer ainsi des flammes et des fumées contenant des substances cancérigènes sur les aliments. Si vous êtes friands de viandes grasses, mieux vaut retirer le gras avant de la mettre sur le grill. Une fois les aliments en place, évitez le contact entre les flammes et la viande. N’oubliez pas le respect des règles élémentaires d'hygiène. A titre d’exemple, il ne faut amais découper la viande crue et les légumes sur la même planche. C’est le meilleur moyen de transférer certains micro-organismes indésirables et pathogènes dans votre assiette.
Voir plus >
title
12 astuces pour prévenir la pourriture trop rapide des fruits et légumes
Vous êtes dégoutés de voir que vos bananes noircissent en moins de deux ? Que vos fraises moisissent 24h après vos courses ? Ou que votre salade flétrit très rapidement dans votre frigo ? KLEAT vous propose 12 astuces pour garder vos fruits et légumes plus longtemps. La première règle à adopter en rentrant des courses est de séparer les légumes des fruits car ils ne se rangent pas tous à la même place. Les 12 conseils que vous devez savoir pour garder vos fruits et légumes plus longtemps : Les tomates, contre toute attente ne supportent pas le réfrigérateur. En effet, le froid et la fraicheur leur font perdre leur goût. Pour mieux les conserver, l’astuce est donc de les garder à température ambiante et de les recouvrir de papier essuie-tout. Pour redonner vie à une salade qui fane ou qui jaunit dans votre réfrigérateur, il est conseillé de séparer les feuilles et de les laisser tremper pendant 30 minutes dans une eau glacée. Aussi, pour augmenter sa durée de conservation, mettez quelques feuilles d’essuie-tout ou un torchon propre au fond du bac à légumes afin d’y absorber l’humidité. Enrouler les queues des bananes dans du film alimentaire permettra de les conserver jusqu’à 4 à 5 jours. Autre chose importante, il ne faut surtout pas détacher les bananes de la tige commune, car en faisant cela vous accélérez leur murissement. Lavez vos fruits rouges (fraises, framboises, myrtilles, groseilles) avec une eau vinaigrée, et essuyez-les avec soin avant de les mettre au réfrigérateur. Le vinaigre limite l’apparition des moisissures. En ce qui concerne les oignons, une astuce de grand-mère suggère de les mettre dans un vieux collant et de les suspendre dans un placard à l’abri de la lumière. Cette technique permettrait de conserver les oignons jusqu’à huit mois ! Cette astuce peut vous paraître surprenante, mais elle n’en est pas moins efficace ! Mettre une pomme parmi vos pommes de terre permettrait de conserver vos patates plus longtemps. Pourquoi ? Simplement car la pomme produit et dégage de l’éthylène, un gaz qui aidera à vos patates à rester en meilleur état un peu plus longtemps. Enrouler votre branche de céleri dans une feuille d'aluminium n’est pas une bonne idée. En effet l’alu contrairement au plastique laisse passer un gaz libéré par le céleri qui est responsable de son mûrissement précoce. Mettre un bouchon en liège coupé en deux dans votre panier à fruits est une astuce de grand-mère qui permet à la fois d’absorber l’humidité et d’éloigner les moucherons. Aussi, pour éviter que les fruits ne pourrissent à cause de la chaleur, l’astuce est de placer une cloche à fruits. Toujours éloigner les pommes de terre et les oignons des autres, car ils produisent un gaz qui oxyde de façon précoce les autres fruits et légumes. Conserver les champignons dans un sac en papier. À la différence du plastique, le papier va absorber l’humidité, responsable de la mucosité des champignons. Le papier essuie-tout est tout aussi efficace. Garder vos herbes aromatiques (bouquets de basilic, coriandre…) dans un verre d’eau, exactement comme pour un bouquet de fleurs. Placez les pommes tête en bas, et les poires têtes en haut.    
Voir plus >
title
Préparer le concombre : Les 3 erreurs à éviter
Préparer le concombre, c’est facile ! En êtes-vous sûrs ? Avant d’entrer dans le vif du sujet, sachez que le concombre est riche en minéraux et vitamines : vitamines du groupe B, acide folique, vitamine C, calcium, fer, magnésium, phosphore, potassium et zinc. Peler le concombre à blanc, le couper en rondelles et le faire dégorger dans du gros sel… telles sont les 3 erreurs les plus répandues. Il faut frotter le concombre sous l’eau avec un peu de bicarbonate. Après le rinçage et séchage, il ne faut pas peler trop profondément. Mieux garder du vert. Avec la peau laissée de côté, vous préparez une eau de concombre. Mieux coupez votre concombre dans le sens de la longueur. Grattez le cœur à l’aide d’une cuillère afin de le débarrasser des pépins. Sachez que les concombres poussent assez vite. Pas assez donc le temps pour devenir amers. Les faire dégorger comment nos grands-mères ne sert à rien !
Voir plus >
title
Connaissez-vous les secrets des pâtes ?
Seuls les Italiens connaissent tous les secrets de préparation des pâtes ! Voici une liste de grosses erreurs à éviter : -Cuire les pâtes dans une eau non bouillante : En plongeant vos pâtes dans une eau tiède ou à peine chaude, cela va augmenter le temps de cuisson avec une perte en fermeté. Le meilleur mode opératoire est de faites bouillir l’eau. Une fois, les bulles sont grosses, il faut ajouter les pâtes. -Faire cuire les pâtes avec de l’huile d’olive : Quel gâchis ! L’huile d’olive n’empêche pas aux pâtes de coller. -Cuisiner trop de pâtes : Faire cuire beaucoup de pâtes ne sert à rien. Selon des chefs italiens, les pâtes ne seront jamais aussi bonnes réchauffées, sauf si on les fait cuire au four. -Saler les pâtes : Soyez certains que si vous salez la sauce, vos pâtes ne seront pas assez salées. Mieux les saler en début de cuisson pour une meilleure homogénéité. Les chefs italiens recommandent 8 à 10 g de sel par litre d’eau pour une sauce peu salée.
Voir plus >
title
Dès aujourd'hui, vous ne jetterez plus l'huile des boîtes de thon
Avez-vous l'habitude de jeter l'huile des boîtes de thon dans votre évier ? Énorme erreur ! Cette huile déborde d'une infinité de nutriments aussi bénéfiques que bons pour la santé. L'huile de boîte, compte autant de vitamines que celles présentes dans le thon lui-même. Pas mal d'études affirmant que l'huile des boîtes que ce soit de thon ou autres poissons contient une richesse en acides gras polyinsaturés, dont l'oméga 3. Elle est aussi excellente pour agrémenter divers plats, et leur apporte un goût unique, qu'ils soient crus ou cuits. Elle a tendance à être beaucoup utilisée par les chefs dans les préparations de sauces, vinaigrettes… De ce fait, quelle que soit l'huile de conservation présente dans la boîte, ne vous inquiétez pas, elle est comestible et peut donc être mangée sans-souci.  
Voir plus >
title
Comment faire pour ne plus pleurer quand on coupe un oignon ?
Ciseler les oignons pour préparer une recette, est le fardeau de pas mal de personnes.  Toutefois les larmes au moment de découper un oignon, ont scientifiquement été expliquées. L’oignon contient un gaz irritant et pénible, ainsi, à la seconde où il rentre en contact avec l’œil, ce dernier devient une sorte d’acide sulfurique, qui peut faire très mal. Pour ce faire tout le monde cherche « la » technique qui lui permettra de quand même le cuisiner sans pour autant passez un moment désagréable. Entre manger un chewing-gum, mettre des lunettes de soleil, et porter une bavette, on ne sait plus où en donner de la tête. Ce qu’il faut tout d’abord savoir, c’est que ces méthodes se partagent en deux catégories, les techniques efficaces et les plus douteuses. Les plus évidentes d’entre elles, restent les techniques avec  l‘eau, afin de détourner le gaz loin des yeux. En effet, mettre un verre d’eau prés de sa planche à découper, tremper la lame du couteau ou couper carrément son oignon sous un filet d’eau du robinet permettrait de minimiser les dégâts et de ne plus avoir autant mal. Allumer la hotte et terminer le ciselage de l’oignon par les racines est également une technique pratiquée. Mais les gens ignorent que dans cette méthode se concentrent les cellules les plus riches en souffre... En ce qui concerne, les techniques les plus douteuses, on retrouve celles d’allumer une bougie sur son plan de travail, de mettre du vinaigre sur sa planche, ou encore de passer l’oignon au micro-ondes. Autant de pratiques pour retenir les larmes.
Voir plus >